GRAPHIMOM - Dessins d'enfants et vidéo projections

Publié le par Duke

GRAPHIMOM  est un atelier graphique original qui propose aux enfants de découvrir  les possibilités qu'offrent les nouvelles technologies artistiques. Cet atelier existe depuis 2009 et a été plébiscité par des centres d'animations et les enfants pour son originalité.

A l'aide d'une tablette graphique et d'un stylet, les enfants dessinent, peignent, colorient, en utilisant les outils virtuels d'un logiciel de dessin sur ordinateur.

Chaque atelier se termine par la vidéo projection des créations et réalisations des enfants, montée par mes soins, sous forme d'une animation vidéo, le jour même ou à l'occasion d'une présentation ultérieure.
L'atelier est en évolution permanente et propose régulièrement des innovations.

Cet atelier s'adresse à tous : Musées – Municipalités – Collectivités – Centres de loisirs – Centres d'animations – Scolaires – Hôpitaux - particuliers ... 

 


IMG_1451.jpeg

Photo lors du vernissage de l'atelier d'avril à Mom'artre Paris. Les enfants ont créer des fabriqué des cadres accrochés au mur dans lequels sont diffusés aléatoirement tous leurs oeuvres "animées" créées lors de cette semaine consacrée à l'art contemporain.


 

  Vidéo des dessins des enfants lors du stage à "Quai d'Ivry" - avril 2011  

 

"J'ai mis toute ma vie à savoir dessiner comme un enfant." Pablo Picasso

 

Sommaire
1. Note pédagogique                     
2. L'organisation de l'atelier                    
3. Conditions techniques                     

4. Ateliers individuels sur une ou plusieurs journées   
5. Ateliers en groupe                
6. L'atelier en milieu scolaire      
7. L'atelier dans les hôpitaux ou structures médicalisées
8. Tarifs                          
9. Bio – contacts       


 

1. NOTE PEDAGOGIQUE

pola-5.jpg

Il est proposé dans cet atelier d'ouvrir les enfants à l'un des nombreux moyens d'expression artistique moderne de notre époque.
Il allie la tradition, l'un des arts très ancien – le dessin, la peinture – avec l'univers dans lequel les enfants d'aujourd'hui sont immergés -l'informatique.
Il est également proche de la culture du graph, par la projection sur une surface qui n'est pas destinée à cet effet, mais tout en restant éphémère et « écologique».

Cet atelier propose d'utiliser plusieurs effets de mat!ères dans le même dessin, à la fois de la peinture, du crayon, des pastels, du feutre, des paillettes, des tubes de gouaches, de la craie … certes virtuels, mais qu'ils peuvent changer en un instant, ainsi qu'il en est de la couleur. Ce qui est quasi infaisable lors d'un atelier "traditionnel" qui se consacre en général à l'utilisation de l'une ou deux matières.


Il a été noté lors d'ateliers précédents que les enfants laissaient plus de liberté à leur imagination par cette technique de dessin que sur le papier :

 

  • du fait même de l'utilisation combinée de multiples effets de matières,
  • travail à partir d'un fond noir et pas blanc, les couleurs et textures prennent une dimension autre,
  • le dessin va être projeté en grand format devant un public, les enfants présentent leur travail personnel,
  •   les enfants s'observent beaucoup lors d'ateliers en communs, et il n'est pas rare de voir un motif ou une idée repris dans un dessin suivant, et le suivant …

Les enfants apprennent un logiciel de dessin et la technique de dessin virtuel, qui différencie le dessin ou la peinture traditionnelle par le fait qu'ils ne regardent pas leurs main, mais l'écran. Même les enfants non initiés à l'informatique intègrent très vite la technique. Une version du logiciel utilisé (Artrage pro) est en téléchargement gratuit et utilisable en version limitée (choix des outils proposés) pour les enfants qui veulent continuer le dessin chez eux après l'atelier. La version complète reste très abordable.escargot


La vidéo projection est étonnante par la vitesse d'exécution de leur dessin « animé » et le grand format de visionnage.

J'espère leur offrir de nouveaux horizons sur les moyens d'expressions artistiques, une ouverture vers l'utilisation des technologies à des fin créatives. A l'inverse des jeux vidéo, les enfants sont actifs et créatifs face à un ordinateur.

 

 

 

2. L'ORGANISATION DE L'ATELIER

L'atelier peut s'organiser sous plusieurs formes et s'adapte à la structure qui le reçoit.
Selon l'organisation et le nombre d'enfants, l'encadrement est constitué de moi même, et peut également faire appel à un(e) graphiste, dessinateur, peintre, et à un monteur vidéo.
pola-9.jpg
Le monteur vidéo est indispensable si la projection est prévue le jour même de la création des dessins.
Le ou la graphiste est indispensable lors d'un atelier comprenant un groupe d'enfants.

Les ateliers peuvent être soit en groupe ou en individuel (un par un ou deux par deux), de façon ponctuelle ou réguliers sur plusieurs mois ou à l'année.

L'atelier peut accueillir de deux à dix enfants simultanément. Dans le cas d'un groupe de dix enfants, le (la) graphiste initie les enfants au dessin et à la création avec les outils traditionnels sur papier et prépare au passage à la tablette graphique en les initiant à l'utilisation du matériel et du logiciel. Pendant ce temps, deux d'entre eux créent sur les deux tablettes graphiques.

Un dessin peut être commencé, sauvegardé, et terminé à un moment ultérieur dans la même journée ou un autre jour.coloriage

Un atelier en groupe jusqu'à dix enfants dure environ au minimum environ 2 h.
Dans le cas d'atelier individuel ou deux par deux, il dure de 15 à 30 minutes par enfant, chaque enfant passe à tour de rôle.

Il est possible de dessiner et vidéo projeter le dessin en même temps, sur l'un des ordinateurs.

 

3 CONDITIONS TECHNIQUES

 

Le matériel en ma possession (2 macbook, 2 tablette Wacom, 1 vidéo projecteur Epson puissant) permet de réaliser 2 dessins simultanément, il est possible d'envisager l'achat ou la location de matériel supplémentaire, multipliant le nombre d'enfants dessinant en même temps.


Les surfaces de projection sont au choix un écran blanc (matériel fourni), un mur clair en intérieur, une surface en extérieur telle un mur, une façade d'immeuble.
Il est aussi possible d'envisager de dessiner et projeter sur une oeuvre existante telle une sculpture, une oeuvre d'art plastique, toute oeuvre ou objet offrant une surface blanche ou claire.

Les dimensions de projection sont de 1 x 0,6 m jusqu'à 6 x 3,30 m.DSCF8292
Les distances entre le vidéo projecteur et la surface ou l'objet sur lesquels sont projetés les dessins « animés » sont de 1,5 m à 15 m.

La projection est meilleure avec une luminosité ambiante réduite, mais il est possible de projeter sans que l'obscurité totale soit faite. La projection en extérieur en pleine journée n'est cependant pas possible.
Il est envisageable de louer un vidéo projecteur plus puissant pour faire de la projection dite « monumentale » en extérieur.

La vidéo projection est tributaire d'un montage qui consiste à accélérer la durée du dessin « animé », pour le réduire à 1'30 maximum. A ce montage peut être ajoutée de la musique (musique originale libre de droits).
 
Pour les ateliers individuels et deux par deux, un espace réservé est demandé, avec trois chaises et deux tables (0,70x0,70 m minimum)

Il est possible de réaliser un DVD vidéo à la suite d'un ou plusieurs ateliers, à autant d'exemplaires souhaités, le délai étant lié au nombre de dessins et au nombre d'exemplaires à dupliquer.

 

 

4. ATELIER INDIVIDUEL OU DEUX PAR DEUX SUR UNE OU PLUSIEURS JOURNÉES


DSCF8156ce type d'atelier s'inscrit à merveille dans tous les types de manifestations : manifestation culturelle, fête, événement, vie citoyenne, événement culturel ou social, manifestation sportive ou de solidarité, actions de prévention, portes ouvertes ou inaugurations, expositions …
Selon l'évènement, une thématique peut être imposée.
A l'issue de l'atelier, le travail des enfants est vidéo projeté.


Dans un espace réservé (2 tables, 4 chaises), chaque enfant vient à tour de rôle réaliser son(ses) dessin(s) pendant une durée de 15 à 30 minutes après avoir reçu une initiation à l'utilisation du logiciel.

Selon le nombre d'enfants, l'atelier peut être réparti sur une ou plusieurs journées consécutives, pour permettre  à un grand nombre d'enfants de réaliser un dessin ou aux mêmes enfants de réaliser plusieurs dessins.

Si la projection est prévue le jour même, un monteur vidéo effectue le montage yumividéo des dessins « animés » en les accélérant et les réduisant à une durée d'environ 1'30 chacun, et en ajoutant au montage un générique de début et de fin ainsi qu'éventuellement de la musique originale pré-enregistrée. La durée de la projection sera donc en fonction du nombre d'enfants ayant réalisé des dessins. La vidéo montée peut être diffusée en boucle.
Si la projection est prévue à une date ultérieure, je monte ces dessins hors atelier, le monteur n'est donc pas nécessaire le jour même.

 

5.  ATELIERS EN GROUPES

DSCF8167L'atelier est proposé en atelier autonome, et ce quotidiennement ou hebdomadairement durant une période définie pour présenter leurs travaux après le dernier atelier lors par exemple d'un vernissage-projection.

Il peut accueillir jusqu'à 10 enfants maximum durant 1h30 à 2h00 et est animé par moi même et un(e) graphiste. Si l'atelier comprend 2 « postes » équipés de chacun un ordinateur et une tablette graphique, les enfants dessinent à tour de rôle;



Pendant que les deux enfants dessinent sur la tablette, les huit autres conçoivent avec le(la) graphiste différents dessins sur papier qui seront scannés puis retravaillés pavachesr la tablette graphiques.

Quelques exemples que nous avons déjà mis en oeuvre: les enfants réalisent une planche de BD en noir et blanc sur le papier et la mettent en couleur sur l'ordinateur (après qu'elle ait été scannée), ils réalisent des portraits mutuels sur papier qui illustrent la signature du dessin « animé » de chaque enfant (prénom) lors de la projection, ils peuvent également mettre en oeuvre une structure plastique en commun, à base de plastic ou autre ossature, recouverte de bande plâtrée, qui servira de support au dessin vidéo projeté. Un dessin commun à mettre en couleur peut leur être proposé sur ordinateur...

Les enfants sont pris en charge durant les 2h00 de l'atelier.

 


   

6.   ATELIER DANS LES HÔPITAUX

L'atelier dans un hôpital  se déroule comme pour un atelier individuel ou deux par deux, où les enfants qui le peuvent se déplacent dans un lieu dédié dans une tranche horaire (adaptée en fonction des soins médicaux) de la journée, en collaboration avec les instances médicales et administratives, selon un emploi du temps établi ou en libre accès.  
Clara
L'atelier GRAPHIMOM se déplace aussi et fait profiter les enfants qui ne le peuvent pas en se rendant dans chaque chambre pour faire bénéficier les enfants un à un d'un moment de distraction original.

Cet atelier est plutôt organisé sur plusieurs journées. Un planning très détaillé doit être mis en place avec les équipes médicales.


La projection est organisée lors d'une réunion des enfants et de leurs parents.
Pour les enfants qui ne peuvent s'y rendre, un DVD vidéo leur est remis, et un lecteur DVD est proposé pour le visionner si la chambre n'en dispose pas.


La projection peut aussi être présentée en boucle dans un lieu de passage, un hall, une salle d'attente, ainsi vue par les adultes et les enfants.

 


7.   L'ATELIER EN MILIEU SCOLAIRE

DSCF8151


En concertation avec le directeur, le principal ou le proviseur, l'atelier peut concerner toutes les classes d'une école primaire, d'un collège ou d'un lycée. Il peut s'intégrer par exemple à un événement thématique organisé par l'établissement en son sein ou lors d'évènements extérieurs auxquels il participe. Dans ce cas, l'atelier se déroule sur plusieurs journées.

 

 

 

 

Selon le cas et l'organisation, des élèves par groupes de deux viennent réaliser leur(s) dessin(s) durant les heures de permanences, de récréations, de « temps libres »... . Un local doit être mis à disposition.

 

L'atelier peut être mis en oeuvre en collaboration avec un professeur lors des cours de dessin ou d'art plastique. Le travail peut être axé sur un ou plusieurs thèmes artistiques et également en liaison avec (les professeurs) d'autres matières. Dans ce cas, l'atelier peut se dérouler sur une journée.


L'organisation de l'atelier, étant donné la diversité de ses possibilités d'intégration à l'établissement, se fait après réflexion avec le responsable de l'établissement et les professeurs concernés pour établir un thème, un emploi du temps, le déroulement de l'atelier...
 


  8. TARIFS

Les tarifs et devis sur établis sur demande selon la formule choisie, le nombre d'enfants ou le temps imparti à un événement, le nombre d'intervenants.

No Siret 512 651 084

 

 

DSCF8266
 

9.  BIO – CONTACTS

 

Didier Ducrocq : 46 ans, né à Calais, réalise des installations artistiques interactives à base de vidéo projections (voir sur Vimeo). Concept de Graphimom né 2009: Mom'Artre (2 mois) Paris 18, et Mom' rue Ganne (2 mois) Paris 20, Quai d'Ivry ...

Musicien, compositeur, arrangeur, formé au conservatoire et diplômé, après le classique se consacre au jazz (Duc des Lombards, Baiser Salé, Sunset...) et au rock et à la pop (Divan du monde, MCM, M6, La scène, les péniches parisiennes, le Réservoir …).

Réalisateur, monteur et preneur de son en vidéo. (courts métrages, cadreur Matignon, Ministères, vidéos institutionnelles..). Opérateur son de grands spectacles (Diney Land Paris (régie centrale), opérateur son, France 24, Sénat...).

Comédien et musicien de théâtre musical (Je suis le vent (spectacle pour enfants), Le vent sa vie son oeuvre …)...

Compositeur de musiques pour la vidéo (La Force vive...) et pour chanteurs (Hugo for ever, Pox, Philippe Guinet  (http://www.myspace.com/philippeguinet) ...

Il travaille sur une installation de vidéo projections sur objets mouvants, sur le concept d'une installation « Aléas » sur l'aléatoire, et sur des vidéo projections monumentales reprenant les principes de Graphimom. Enregistre un album jazz en juin 2012 à Lille.

Didier Ducrocq
PARIS
tel: 06 10 70 48 25
graphimom@neuf.fr
 
 

Premier atelier de Graphimom en 2009.


 


Commenter cet article